Thomas Pesquet: la mission Alpha expliquée en 5 questions

J-3: la pression monte pour l’astronaute Thomas Pesquet. Cinq ans après Proxima, l’ancien pilote de ligne embarque pour un second séjour de six mois à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). A quelques heures du départ de l’équipage Crew-2, le Journal De l’Espace vous explique tout sur la mission Alpha!

Poster de la mission Alpha
Affiche de l'illustrateur Mathieu Persan, réalisée pour le CNES en hommage à la mission Alpha de Thomas Pesquet. Sur le toit de la DeLorean de la trilogie "Retour vers le futur", les 12 expériences françaises qui seront réalisées lors du deuxième séjour dans l'espace de l'astronaute français.

1 - Alpha: pourquoi ce nom?

Pour le second séjour dans l’espace de Thomas Pesquet, le nom Alpha a été retenu parmi 27 000 propositions lors d’un concours organisé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Tout comme Proxima, le nom de sa première mission, l’étoile Alpha du Centaure fait partie de la constellation la plus proche de notre système solaire

Le choix de la lettre grecque, largement utilisée en mathématiques, rappelle que l’espace aide avant tout la science à progresser sur Terre. Enfin, Alpha est aussi le premier nom donné à l’ISS lors de sa phase de développement. Il sert encore aujourd’hui comme indicatif radio pour désigner la station orbitale.

Poster de la mission Alpha
Affiche de l'illustrateur Mathieu Persan, réalisée pour le CNES en hommage à la mission Alpha de Thomas Pesquet. Sur le toit de la DeLorean de la trilogie "Retour vers le futur", les 12 expériences françaises qui seront réalisées lors du deuxième séjour dans l'espace de l'astronaute français.

2 - Que signifie le patch de la mission Alpha?

Au centre du patch, on retrouve logiquement la fusée Falcon 9 de SpaceX qui emmènera l’ancien pilote d’Air France dans l’espace. 

Les 17 couleurs présentent autour du logo représentent les objectifs de développement durable des Nations Unies: le 12 avril dernier, l’astronaute de l’ESA a d’ailleurs été choisi pour représenter la FAO (la branche de l’ONU dédiée à l’agriculture et à l’alimentation). Au sommet du patch, l’ISS est représentée aux couleurs de notre drapeau, et dix étoiles rappellent le nombre d’astronautes français ayant déjà voyagé dans l’espace.

La mission Alpha expliquée
Le nom « Alpha » fait référence au nom de la première mission de Pesquet, Proxima, qui vient de l’étoile Proxima Centauri, l’étoile la plus proche du système solaire, faisant partie du système stellaire Alpha Centauri. Le nom a été sélectionné parmi 27 000 autres, lors d’un concours de l’ESA pour choisir le prochain nom de la mission. Alpha a été suggéré 47 fois. Crédits: ESA/Cité des sciences
"Les astronautes sont nos meilleurs ambassadeurs pour expliquer comment les satellites et les applications spatiales peuvent profiter à notre planète [...] De nombreuses variables liées au changement climatique ne sont visibles que depuis l'espace. L'ESA améliore ses outils d'observation depuis l'espace pour aider les pays à appliquer les Accords de Paris de la manière la plus efficace."
Josef Aschbacher
Directeur général de l'ESA
La mission Alpha expliquée
Le nom « Alpha » fait référence au nom de la première mission de Pesquet, Proxima, qui vient de l’étoile Proxima Centauri, l’étoile la plus proche du système solaire, faisant partie du système stellaire Alpha Centauri. Le nom a été sélectionné parmi 27 000 autres, lors d’un concours de l’ESA pour choisir le prochain nom de la mission. Alpha a été suggéré 47 fois. Crédits: ESA/Cité des sciences

3 - Quels sont les objectifs de la mission?

Pour sa deuxième mission dans l’espace, Thomas Pesquet continuera donc à sensibiliser le grand public à la sauvegarde de notre vaisseau spatial: la Terre. En plus d’assurer le rôle de commandant de la station, l’astronaute français devra effectuer de nombreuses études scientifiques à bord de l’ISS. 

Parmi les dizaines d’études scientifiques à réaliser en apesanteur, une douzaine ont été commandées par le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) et le Cadmos (Centre d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales), tandis que certains travaux prolongeront des études entamées lors de sa mission Proxima pendant son premier séjour dans l’espace.

Thomas Pesquet nommé ambassadeur de la FAO
Désigné ambassadeur de bonne volonté par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, Thomas Pesquet s'entretient en visioconférence avec le directeur général de la FAO, Qu Dongyu.
Thomas Pesquet nommé ambassadeur de la FAO
Désigné ambassadeur de bonne volonté par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, Thomas Pesquet s'entretient en visioconférence avec le directeur général de la FAO, Qu Dongyu.
"Après tout, la Terre est aussi un vaisseau spatial, voyageant dans le cosmos avec ses ressources limitées. Les problèmes sont les mêmes: dans un environnement hostile, nous devons gérer des ressources limitées et les partager. Comme sur un vaisseau, il faut s'entendre avec tous les membres de l'équipage et travailler ensemble pour atteindre nos objectifs."
Thomas pesquet
Astronaute de l'ESA

Alpha: les expériences embarquées

4 - Quelles expériences pour la mission Alpha?

Pour travailler, Thomas Pesquet emportera donc avec lui de nombreux démonstrateurs de technologie, notamment un dosimètre à fibre optique pour mesurer les radiations reçues dans l’espace, une pince acoustique pour déplacer des objets à l’aide d’ultrasons, ou encore un bandeau pour étudier l’impact des 16 levers de soleil quotidiens sur l’horloge biologique des occupants de l’ISS.

Pendant ses deux heures de sport quotidiennes, Thomas Pesquet enfilera un casque de réalité virtuelle. La technologie issue des jeux vidéo doit aider les astronautes à mieux supporter le confinement et l’environnement monotone pour préparer les futurs voyages vers la Lune et Mars.

Thomas Pesquet
Thomas Pesquet s'entraîne avant son départ à utiliser la "pince acoustique" qu'il testera en apesanteur à bord de l'ISS.
Télémaque
Déplacer, manipuler, étudier des objets ou des liquides sans jamais entrer en contact avec eux, tel est l’objectif de la « pince acoustique » Télémaque. Crédits: CNES
Thomas Pesquet
Thomas Pesquet s'entraîne avant son départ à utiliser la "pince acoustique" qu'il testera en apesanteur à bord de l'ISS.
“Ces expériences ont deux objectifs. Premièrement, un objectif scientifique : profiter de cette situation de micropesanteur que l’on ne peut pas avoir sur terre pour comprendre certains phénomènes dans différents domaines. Le deuxième objectif, c’est de préparer l’exploration spatiale. Demain on parle de retour sur la lune et il y a encore pas mal de choses que l’on doit étudier pour la sécurité des astronautes notamment.”
Rémi Canton
Chef de projet de la mission Alpha (CNES)

5 - Quand partira la mission?

Nommée Crew-2, la deuxième mission de rotation d’équipage opérée par SpaceX décollera le 22 avril à midi et onze minutes heure de Paris. Thomas Pesquet prendra place à bord de la capsule Dragon aux côtés des astronautes de la NASA Megan McArthur et Shane Kimbrough, ainsi que de l’astronaute japonais Aki Hoshide. 

Pour suivre le lancement historique commenté en direct par Quentin, rendez-vous à 11 heures sur la chaîne YouTube du Journal De l’Espace!

Pierre-Henri Le Besnerais

Lancement de la mission Demo-2
Le 30 mai 2020, une fusée Falcon 9 décolle de Cap Canaveral, emportant les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley à bord de la capsule Dragon nommée Endeavour. Thomas Pesquet et ses trois collègues utiliseront cette même capsule le 22 avril prochain. Crédits: (NASA/Joel Kowsky)
Lancement de la mission Demo-2
Le 30 mai 2020, une fusée Falcon 9 décolle de Cap Canaveral, emportant les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley à bord de la capsule Dragon nommée Endeavour. Thomas Pesquet et ses trois collègues utiliseront cette même capsule le 22 avril prochain. Crédits: (NASA/Joel Kowsky)
4.1 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] étudier comment l’organisme de Thomas Pesquet s’adapte à ce nouveau rythme, l’astronaute dormira avec Dreams: un bandeau frontal munis de […]

[…] cours de sa mission Alpha, Thomas Pesquet recevra à bord de l’ISS la visite d’un compagnon de voyage à la fois étrange […]